Catégorie : Rêver

Rêver

On a touché le silence

DSC00224

 

 

On a touché le silence

Sur l’eau des lagons

Bleu profond, l’émotion

Qui tangue, ton cœur rance

Furibond, la vie

Furibond, l’oubli

Que restera t-il de ces paysages intenses

Quand tu seras dans la perspective immense

Celle d’aller tout à fait de l’autre côté

Goûter au voyage que tu n’as encore jamais osé

Les lumières qui déclinent lentement

Et ton esprit qui voudrait le repos un instant

Est-ce que j’aime si mal / Suis-je si mal aimée ?

Dans la vie, les gouttes de rosée à la volée,

Qui tournent et se remouillent elles-mêmes

Être dans la même ville a quelque chose de bohême,

Apporte les émotions d’une âme sereine

C’est le cadeau que l’on offrirait à une reine

La pensée qu’à quelques rues de là, il danse son être

Et que le hasard nous fera nous croiser peut-être

Comme d’habitude les pensées vont loin

L’imagination tu dis que tu n’en as point

Mais c’est faux, c’est vain, c’est un leurre

Car combien de fois t’es-tu perdue

Dans les méandres de tes rêves, de tes peurs,

Avec pour seule demeure tes connexions de neurones en pleurs ?

Maîtriser ce flot d’artefacts qui empire

Une belle envolée

Qui à Sète se meure

La criée au loin qui s’étire

Sous les cris des mouettes en soupirs.

Le quotidien comme terrain de jeu,

De mes actions inabouties

Et mes paroles trop sages.

Quand je serai moi

Est-ce que ce sera un carnage ?

Ou juste un chamboulement, pour enfin respecter mon image ?

L’arrivée à Montpellier est imminente,

Et sous le poids des mots et de ma tête brûlante,

Je continuerai l’impro

Au service de l’apaisement

Je continuerai le beau

Au service du prochain soleil levant.

Rêver

Traversée du Vercors, des plateaux aux cirques

Après la montagne, vous vient l’envie de respirer l’air iodé ? Suivez-moi!

Rêver

Belle-Île en Mer par la côte

Après avoir humé l’air marin, vous rêvez de prendre un peu de hauteur ? J’ai ce qu’il vous faut…